• Une histoire française

    1918

    La famille Moritz fabrique des fils d’acier haute résilience à Reichshoffen pour l’industrie automobile.

    Scroll

  • Une histoire française

    1935

    L’histoire de Tréca prend alors naissance en 1935 à Reichshoffen, tirant son nom à TREfilerie-Cablerie. Mr Moritz invente le marché du matelas et du sommeil en France. Tréca est la seule marque à vendre des matelas à ressorts en France…

    Scroll

  • Une histoire française

    1939

    En pleine 2nde guerre mondiale, Victor Mortiz décide de fonder une usine de repli : l’usine de Beaugency. Elle assure en cette période, la fabrication de matelas pour le service de santé de l’Armée française.

    Scroll

  • Une histoire française

    1947

    En 1947, Victor Moritz décide d’acheter la licence Pullman qui équipera ensuite les sièges des célèbres wagons Pullman.

    Scroll

  • Une histoire française

    1955

    Tréca conçoit des ensembles de literie (matelas, sommiers, accotoirs) pour une large clientèle. Elle fournit en parallèle le secteur de l’automobile en sièges pour Citroën, dont les modèles emblématiques DS et ID.

    Scroll

  • Une histoire française

    1957

    Nouvelle usine à Bourg-de-Thizy. Cette nouvelle usine est une véritable vitrine, la plus moderne pour la fabrication de lits haut de gamme. L’usine de Beaugency est visitée par le Général de Gaulle.

    Scroll

  • Une histoire française

    1960

    Tréca crée Tréca de Paris, la filiale à l’export européen de la marque qui commence à s’internationaliser. Tréca est alors le 1er exportateur dans sa profession.

    Scroll

  • Une histoire française

    1961

    Le CAD (Couché Assis Détendu) est né. Jacques Chazot, accompagné de Colette Marchand, a présenté ce « débutant » en 1961 au public, au cours d’une grande soirée à l’Olympia où Edith Piaf faisait la seconde partie !

    Scroll

  • Une histoire française

    1966

    Tréca équipe en sièges les trains SNCF et les grandes marques automobiles françaises.

    Scroll

  • Une histoire française

    1982

    Tréca invente la table du sommeil. Prenant en compte le poids et la taille des dormeurs, la marque préconise le choix du modèle en fonction de la morphologie de chacun.

    Scroll

  • Une histoire française

    1998

    Tréca affirme sa conception artisanale de la fabrication en adoptant une nouvelle signature : le sommeil cousu main.

    Scroll

  • Une histoire française

    2010

    Tréca célèbre son 75ème anniversaire et lance un lit en édition limitée avec Harcourt « Il était une fois demain… ».

    Scroll

  • Une histoire française

    2011

    Tréca affirme son positionnement autour de la « haute couture » et s’associe à la créatrice de lingerie rennommée Chantal Thomass. De cette collaboration nait un ensemble matelas, tête de lit et pieds.

    Scroll

  • Une histoire française

    2013

    Fort de son succès en 2011, Tréca réitère son partenariat avec Chantal Thomass dont la vision se porte sur l’Art de sensualité, la chambre « un lieu de séduction ».

    Scroll

  • Une histoire française

    2018

    Tréca lance sa campagne ‘Les plafonds vus par Tréca’ en démarrant sa saga au Palais Garnier puis au Grand Palais. La marque propose aux consommateurs de découvrir les plus beaux plafonds parisiens sous une nouvelle perspective et dans les meilleurs conditions qui soient, depuis un matelas Tréca.

    Scroll

  • Une histoire française

    2019

    Tréca souhaite prendre un virage autour de « L’Art de la Chambre » et s’associe à Monsieur Christian Lacroix connu en France et à travers le monde pour son audace et son charisme en tant que designer français. Il dessine pour Tréca une tête de lit, un motif de tissu et un coutil de matelas.

    Scroll

  • Une histoire française

    2020

    Tréca s’associe au grand nom de la décoration parisienne : Maison Sarah Lavoine avec laquelle elle designe un ensemble de literie, chevets et notamment une tête de lit dans un bleu « Sarah » puis déclinée dans différents autres coloris.